Qui suis-je ?

‘Rianne :

Diminutif de mon prénom « Marianne »
(Un surnom que mes copines m’ont donné il y a bien longtemps.)
27 ans d’idées farfelues et des envies plein la tête.

– Aime : Le poulet et les rillettes, les gros pyjamas doudou et les chons !
– A perdu la moitié de sa jeunesse sur les Sims
– Jusqu’à ses 13 ans elle disait vouloir être directrice de SPA.
– A eu 12 cochons d’inde dans sa vie (mais pas tous en même temps)
– Ne sait pas cuisiner (sauf les pâtes et les cookies !)
N’aime pas les pigeons qui se posent sur son balcon.
N’aime pas non plus respirer la cigarette de la personne qui marche devant elle dans la rue.


Attention, gros racontage de vie :
Je pourrais commencer par la phrase très originale « Je suis passionnée de dessin depuis que je suis toute petite », mais cette phrase m’énerve 😀 Tous les petits dessinent, et toutes les artistes le disent, alors Non.

Je suis une nana de la campagne, j’ai grandi en Picardie dans un village qui n’a même pas de boulangerie. Après l’école j’allais jouer avec mes copines dans les champs derrière les maisons, cachées dans les hautes herbes.
Quand les champs étaient labourés on dessinait des plans de maisons comme dans les SIMS sur les routes avec des craies (ça donne une idée du nombre de voiture qui passait).

Mes premiers dessins ont été des pyramides d’éléphants (je regardais trop Dumbo) ou des feuilles entières remplies de chiens à la file indienne.
Puis à 11 ans j’ai commencé à écrire des histoires dans un classeur.
Mon héroïne était Louisa de 11 ans qui voyageait dans le monde entier toute seule (11 ans, seule, mais tout va bien !) et qui rencontre plein de garçons qui sont bien sûr tous amoureux d’elle.
J’ai eu beau supplier ma maman d’envoyer mon histoire à un éditeur, je comprend aujourd’hui en me relisant pourquoi elle ne l’a jamais fait.

A l’école, je n’étais pas très bonne élève, je dessinais partout, que ce soit sur ma trousse, sur mes cahiers de CE1, dans les marges de mes contrôles de CM2… (Ce qui m’a valu de nombreuses punitions)
Au collège puis au lycée, j’ai dû apprendre à me discipliner mais je dessinais encore et toujours, c’était plus fort que moi.

Une fois le Bac en poche, j’ai quitté ma campagne pour une nouvelle vie à Paris, j’ai été prise dans une école privée d’Arts numériques.

J’ai découvert la capitale, sa population pressée, la vie d’étudiante et les galères qui vont avec : Trouver un appartement, manger des pâtes, galérer pour avoir un stage pas payé et travailler comme une salariée, comparer les prix des pâtes, survivre dans le métro avec un carton à dessin qui prend la place de trois personnes, etc…
Ces situations rocambolesques m’ont donné l’idée et l’envie de les dessiner !
Mon premier blog voyait le jour.

Mes petites bande-dessinées c’était pour amuser mes proches, et me défouler. Certaines fois pour dénoncer aussi, d’autres fois simplement pour que les autres se sentent moins seuls dans des situations foireuses connues par tout le monde. (harcèlement de rue etc..)

Après cinq années de travail, de nuits blanches, d’acharnement, de peurs, et de joies : je suis officiellement devenue Graphiste Illustratrice diplômée d’un Master en Direction Artistique.

Une nouvelle étape dans la vie d’adulte, de nouvelles responsabilité en devenant indépendante : Se battre pour un salaire, courir après le métro, trembler pendant une période d’essai, payer des factures et un loyer, manger encore des pâtes.
Je ne pourrais pas dire que j’ai une vie originale et incroyable, mais j’essaye de raconter des morceaux de situations vécues qui m’inspirent tout de suite des dessins.

Aujourd’hui, je suis ravie de partager ma passion, et mon métier avec vous, que vous soyez visiteur, abonné de longue date ou futur client, n’hésitez pas à me laisser un petit mot doux (c’est tellement encourageant !) ou une proposition de projet.
Qui sait, peut-être que nous pourrions nous découvrir une passion commune pour les cochons d’inde, ou les alpagas 😀

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *